L’alimentation Bio en France

L’alimentation bio, tout le monde sait que c’est tendance mais peu de gens sont capables de définir précisément ce que c’est, en réalité. Véritable phénomène, il convient de savoir d’où ça vient et comment la définir.

En vous promenant dans votre quartier, vous avez peut-être vu un magasin bio ouvrir il y a peu. De nos jours, il y a un réel engouement pour les produits naturels. Mais qu’est-ce qu’on appelle bio ou organique ? Il s’agit d’un produit répondant à des critères qualité précis, notamment sur l’utilisation d’intrants issus de l’industrie pétrochimique (pesticides, fongicides, engrais…) et les aliments peuvent contenir des OGM mais uniquement sous forme de traces.

Jusqu’à 5% de produits non bio sont aussi tolérés. En France, le label le plus célèbre est AB ou Agriculture Biologique. Son cahier des charges est assez strict, mais même les grandes enseignes se mettent à proposer des produits estampillés. Il faut dire que dans une société où il est désormais admis que les conséquences de l’obésité et du surpoids sévissent et sont graves, la prise de conscience des consommateurs s’élèvent.

Certains sont prêts à consommer moins, mais mieux. L’achat de produit bio entre dans cette démarche, car globalement, ils sont d’une qualité supérieure aux produits issus de l’industrie agroalimentaire conventionnelle. Des études montrent que souvent, manger bio permet l’apport de plus de micronutriments à l’organisme et nécessaire à une bonne santé, dont certains manquent dans les produits industriels raffinés ou bruts classiques. Nos ancêtres mangeaient organique par défaut, à vrai dire. C’est la révolution dite verte des années 60 qui a beaucoup transformé la production des aliments. Et ces méthodes semblent impacter la santé avec ses intrants et additifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *