Pourquoi manger bio au quotidien ?

Manger bio est bien plus qu’une mode puisqu’il y a des bénéfices concrets pour notre santé. Quels sont donc les avantages de cette pratique et pourquoi faudrait-il bien la considérer face à l’alimentation dite industrielle et conventionnelle ?

Le marché des produits bio se développe beaucoup depuis quelques années et les géants de la grande distribution y consacrent désormais des rayons entiers. Il y a aussi plus de 270 000 exploitations agricoles proposant ce genre de culture au sein de l’UE à l’heure actuelle. Est-ce juste une tendance passagère ? Ce n’est pas si sûr puisqu’un nombre croissant de français semblent avoir compris à raison que la manière de s’alimenter à un impact significatif sur la forme et le bien-être.

La nourriture bio ou organique est d’abord certifiée par un label nommé AB ou Agriculture Biologique en France, garant de critères qualité. Le mode de production doit être écologique et proche de celui des paysans traditionnels et ancestraux en respectant l’intégrité des sols pour une agriculture raisonnée et durable. Il faut par contre savoir que cette labellisation tolère le recours aux OGM mais à taux inférieur à 0,9 % et certains produits phytosanitaires industriels sont acceptés. Il existe toutefois des labels encore plus exigeants sur la dimension qualitative. Par exemple, Demeter inclue les principes de la biodynamie très respectueuse du vivant dans son cahier des charges et celui appelé Nature et Progrès valorise les fermes de petite taille et à échelle humaine.

Acheter bio revient donc à soutenir les agricultures ou maraîchers ayant une démarche viable au profit de l’environnement. Les cultures conventionnelles ont malheureusement tendance à appauvrir le sol à la longue et ceci se répercute sur la santé du consommateur. Effectivement, une terre fertile riche en nutriments génère des fruits, légumes et céréales chargés en nutriments essentiels pour l’organisme. Un terrain pauvre et artificiellement dopé donne un produit dont la teneur en omega-3, vitamines et minéraux est souvent moins élevée qu’une surface où il y a une agriculture saine. Tenons aussi aussi en compte le transport de la marchandise et son moyen de conservation mais de toute façon, une tendance locavore est encore plus bénéfique pour l’être humain et la nature en achetant ce qui pousse près de chez nous.

Nos choix de consommation ont des répercussions sur la nature ou nous-mêmes et c’est un fait établi.  Le bio semble une première démarche intéressante pour préserver l’environnement et donc soit même.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *